Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Technologie scientifique et services principaux

La division Technologie scientifique et services principaux, dirigée par M. Grant McClarty (Ph. D.), conjugue technologie moléculaire de pointe et expertise en vue de soutenir les programmes scientifiques du Laboratoire national de microbiologie (LNM) en matière de recherche à l’interne, de surveillance, de diagnostic et de gestion des éclosions. Elle intègre du matériel, des plateformes et des services d’avant-garde dans les domaines suivants :

  • bioinformatique (analyse informatique de données sur les séquences d’ADN et de protéines);
  • génomique (séquençage et génotypage de l’ADN, analyse de puces à ADN);
  • protéomique et spectrométrie de masse (identification, séquençage et analyse de l’expression des protéines);
  • anticorps monoclonaux (immunoréactifs et antigènes).

Par la création d’un service central donnant accès à des techniques et à des méthodes d’enquête avancées et par la promotion de l’utilisation de ce service à l’appui des programmes, la division contribue à la portée et à la rapidité des services offerts par le LNM et à l’utilisation efficace des ressources en santé publique. Elle est également responsable des sections et des programmes suivants :

  • section Formation et recherche en épidémiologie;
  • section des installations pour petits animaux;
  • section Milieux de culture et nettoyage;
  • section Pathobiologie moléculaire;
  • Programme de recherche appliquée en biosécurité;
  • Programme de banque de tissus biologiques;
  • établissement de cultures cellulaires.

Bioinformatique

La section Bioinformatique, dirigée par M. Gary Van Domselaar (Ph. D.), soutient les activités de recherche, de surveillance, de diagnostic et d’intervention en cas d’éclosion menées dans le cadre des programmes du LNM ainsi que par les collaborateurs de ces programmes en réalisant le traitement, le stockage, la gestion, l’analyse et l’interprétation des données biologiques. Grâce au calcul de haute performance, cette section peut traiter, stocker et analyser un très grand nombre d’ensembles de données biologiques produites par des techniques modernes de séquençage génomique et protéomique.

La section participe également à la mise au point et à l’application d’outils de calcul, d’algorithmes et de méthodes d’analyses de pointe destinés à la recherche en santé publique, à la surveillance, au diagnostic et à l’intervention en cas d’éclosion.

Génomique

La section Génomique, dirigée par Mme Morag Graham (Ph. D.), fournit aux programmes du LNM, aux collaborateurs et aux intervenants du soutien technique et des services de recherche faisant appel à des analyses moléculaires et à des technologies génomiques. Cette section facilite la détection rapide et précise d’agents infectieux à des fins de surveillance, de diagnostic et de services de référence, ce qui permet de renforcer le rôle et les capacités de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) durant une intervention relative à une éclosion. La section assure la réalisation de projets de recherche fondamentale et appliquée à grande échelle afin de répondre aux questions de santé publique non résolues, et souvent complexes, en plus d’offrir du leadership, de la formation et ses propres services de recherche de pointe.

Pathobiologie moléculaire

La section Pathobiologie moléculaire, dirigée par Mme Stephanie Booth (Ph. D.), effectue des examens d’anatomo-pathologie diagnostique en appui aux programmes du LNM et emploie une gamme de techniques multidisciplinaires pour comprendre la pathogenèse des maladies infectieuses. La pathobiologie est une discipline qui fait le pont entre les concepts fondamentaux de la biologie, de la médecine et de la santé publique. En mettant à profit les technologies de pointe pour étudier les mécanismes physiologiques et génétiques qui sous-tendent les maladies infectieuses humaines, la section vise à appliquer les données fondamentales à la prévention, au diagnostic et au traitement.

Protéomique et spectrométrie de masse

La section Protéomique et spectrométrie de masse, dirigée par M. Garrett Westmacott (Ph. D.), offre au LNM du leadership et du soutien pour ce qui est des techniques de pointe et des pratiques exemplaires en spectrométrie de masse et en protéomique. Il s’agit d’une installation centrale qui fournit des ressources en commun adaptées à l’utilisateur et d’un point de convergence pour la formation et l’échange d’information. Parmi les technologies clés, mentionnons la chromatographie en phase liquide multidimensionnelle (2D-LC), la chromatographie en phase liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem (LC/MS/MS) et la spectrométrie de masse à temps de vol par désorption-ionisation laser assistée par matrice (MALDI-TOF MS). Ces technologies servent à mesurer les systèmes biologiques au niveau moléculaire, principalement à l’échelle des protéines, ce qui permet de déterminer l’identité, l’abondance et la fonction   moléculaires.

L’objectif est de mettre au point et d’offrir des méthodes et des applications faisant appel à la chromatographie en phase liquide et à la spectrométrie de masse qui contribueront à améliorer le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies infectieuses.

Élaboration d’épreuves et diagnostic – microbiologie médicolégale

La section Élaboration d’épreuves et diagnostic – microbiologie médicolégale, dirigée par Mme Cindi Corbett (Ph. D.), met l’accent sur les activités suivantes :

  • fournir des services diagnostiques de référence spécialisés de NC3 pour les maladies bactériennes émergentes;
  • améliorer la capacité du Canada de réagir à des actes de bioterrorisme ou de guerre biologique, notamment :
    • mettre sur pied un réseau intégré d’intervention (Réseau canadien de laboratoires d’intervention);
    • fournir des capacités d’intervention aux laboratoires mobiles de l’ASPC/du LNM;
    • participer en tant que membre principal de l’équipe canadienne d’intervention CBRNE;
  • mettre sur pied un plan de préparation d’urgence et d’intervention en cas d’éclosion;
  • élaborer de nouveaux immunoréactifs et de nouvelles épreuves pour améliorer les capacités en matière d’immunoréactifs créés au Canada et utilisés à des fins de détection, de diagnostic et de traitement.

La section Élaboration d’épreuves et diagnostic – microbiologie médicolégale dirige le déploiement des équipes d’intervention d’urgences microbiologiques (EIUM) chargées d’intervenir en cas d’acte de bioterrorisme ou d’éclosion de maladie infectieuse survenant au Canada et à l’étranger; elle est en mesure d’établir un diagnostic moléculaire pour tous les agents de bioterrorisme de classe « A ». En outre, cette section met au point des réactifs immunologiques pour appuyer les activités de recherche et de diagnostic des programmes du LNM, de même que d’autres organismes et laboratoires, tant à l’échelle nationale qu’internationale. Parmi les projets actuels de la section en matière de conception de réactifs et d’épreuves figurent ceux liés aux menaces à la santé publique importantes pour les Canadiens comme le virus pH1N1, Clostridium botulinum, le virus de la fièvre de Cache Valley, Acinetobacter baumannii, la ricine et les virus du groupe de risque 4 (p. ex. virus Ebola, virus Nipah).

Formation et recherche en épidémiologie

La section Formation et recherche en épidémiologie du LNM soutient les activités de recherche épidémiologique et de surveillance en laboratoire pour l’ensemble des secteurs de programme du LNM.

Services techniques vétérinaires

Les Services techniques vétérinaires, dirigés par Mme Nicole Beausoleil, offrent des systèmes de soutien et de cages de confinement, ce qui permet de fournir des services de soins vétérinaires sur place pour divers projets de niveau 2 au sein du LNM de même qu’au Centre national des maladies animales exotiques (CNMAE) et, ainsi, de faciliter les activités de recherche et de diagnostic de ces programmes scientifiques. Ces services englobent tout ce qui concerne l’acquisition, la manipulation et l’élevage d’animaux, la production et la présentation de rapports, la consultation des processus d’approbation des projets avec une présence au Comité de protection des animaux, la formation et la consultation à l’interne avec d’autres services du LNM concernant les lignes directrices du Conseil canadien de protection des animaux (CCPA). En rendant possibles les procédures de manipulation des petits animaux des programmes clients, cette section contribue au développement de connaissances et de technologies qui renforcent la capacité de détecter les menaces liées aux maladies infectieuses et d’y réagir au Canada et à l’étranger, au jour le jour ou dans le contexte d’une éclosion.

Milieux de culture, nettoyage et réception des échantillons

La section Milieux de culture, nettoyage et réception des échantillons, dirigée par M. Shafquat Siddiqi, exploite un établissement central qui offre aux programmes scientifiques du LNM, du Centre scientifique canadien de santé humaine et animale (CSCSHA) et du CNMAE des services de préparation de milieux de culture microbiologique de grande qualité, de gestion des déchets biologiques dangereux, de stérilisation et de distribution et de réception des échantillons.

Programme de recherche appliquée en biosécurité

Le Programme de recherche appliquée en biosécurité, dirigé par M. Steven Theriault (Ph. D.), est responsable des activités suivantes :

  • mener des travaux de recherche appliquée en biosécurité pour faciliter les avancées dans le confinement des laboratoires, les méthodes de décontamination et l’élaboration de normes en matière de décontamination;
  • faciliter le programme de biologie synthétique au LNM;
  • fournir une expertise scientifique au LNM/CNMAE liée à la biosécurité et à la recherche appliquée en biosécurité;
  • faire progresser la recherche appliquée en biosécurité au LNM, à l’ASPC et au CNMAE;
  • établir et maintenir des collaborations avec des intervenants externes (nationaux et internationaux) pour faire progresser la recherche appliquée à l’échelle mondiale;
  • élaborer et offrir des programmes de formation en biosécurité.

L’objectif premier du Programme est de promouvoir la science de la biosûreté, le confinement biologique, la recherche appliquée et la biosécurité afin d’accroître les connaissances à l’échelle nationale et internationale sur la recherche appliquée en biosécurité et d’élaborer des programmes de formation pour aider à répondre aux questions liées à la biosécurité.

Programme de banque de tissus biologiques

Les collections de référence représentent un élément central de notre mission à l’ASPC. Elles sont uniques au monde et essentielles à la recherche en médecine et en santé publique. De plus, elles permettent à l’ASPC non seulement de détecter aujourd’hui les maladies, d’y réagir et de les prévenir, mais elles sont également primordiales pour dénouer les futures crises imprévues liées aux maladies.

Le Programme de banque de tissus biologiques, dirigé par M. Louis Bryden, fournit un soutien à la gestion des échantillons biologiques, notamment :

  • la conservation de collections scientifiques d’une valeur inestimable;
  • la gestion et la sécurité des données d’inventaire des échantillons biologiques;
  • la gestion de la propriété intellectuelle;
  • la mise en commun des ressources;
  • les services de conservation.

Nos infrastructures appuieront l’essor des sciences de la vie et de la biotechnologie en fournissant des services qui sont conformes à un système certifié de gestion de la qualité, notamment ISO 9001.